mercredi 26 septembre 2012

Alerte au Mali, bouh

Journée consacrée à la crise du Sahel, et plus particulièrement du Mali, à l'ONU, en marge de l'Assemblée générale. Forte présence de la France attendue avec notre duo François et Fabius.

Depuis l'appel début septembre à ses confrères africains regroupés dans la CEDEAO, le président malien avait du mal à trouver un accord pour permettre concrètement une intervention africaine dans son pays. C'est chose faite depuis quelques jours, en préparation évidemment de la réunion ONU, avec un accord trouvé pour le déploiement de forces militaires au Nord-Mali, et avec une base arrière à Bamako, la capitale, ce qui n'était pas du tout évident avec le poids de l'armée Malienne depuis le coup d'Etat.

Reste à obtenir l'aval de l'ONU, si possible et à organiser tout ça. La France joue une carte délicate en Afrique à cette occasion. Attendons-nous à ce que ce sujet occupe pas mal les journaux (dans la mesure où ils s'intéresseraient à autre chose qu'aux chiens écrasés et aux affaires sulfureuses) pendant un bon mois, avec la visite de François (et Fabius) en Afrique en octobre.

En tous cas, ici sur ce blog, c'est l'un des sujets que l'on suivra avec une grande attention.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire