dimanche 22 septembre 2013

Du temps de cerveau pour... les verres à bière

Fait soif.

Heureusement le génie humain s'applique à des tas de domaines. Mais celui des verres (à boire) et de leurs formes est assez stupéfiant. Il suffit d'entrée dans une académie de la bière pour y découvrir toutes sortes de formes, chaque bière essayant de créer la sienne, pour se donner un genre, pour marquer les esprits et pour sublimer son goût.

Sublimer le goût d'une bière dans des verres de formes différentes ? Les spécialistes sont d'accord là-dessus.

On commencera évidemment avec les chopes à bière allemandes, puisqu'aujourd'hui ce sont les élections en Allemagne et que la bière coulera à flots d'un côté ou de l'autre (ou des deux). Version ancienne et actuelle. Toutes les tailles sont disponibles, jusqu'à des tailles qui vous feraient tomber par terre. La taille standard est de un demi-litre, ce qu'on appelle aussi un baron, ou un distingué, ou un sérieux, ou un mini-chevalier, ou une pinte... A ne pas confondre avec la Maß qui fait un litre.



Remarquez, dans la série des grands verres à bierre, il y a concurrence avec les français et les anglais avec leur  "Girafe" ou leur "Yard of Ale"



Il existe plusieurs grands types de verres au delà des chopes.

  • Les flûtes ou pilsner, pour servir les pils, les bières légères, grâce à une forme effilée qui gardent la "tête" (mousse) et montrent bien la couleur (qui est plus légère que d'autres)

  • les verres calices pour servir les bières d’abbaye et trappistes, 

  • les godets de différentes grosseur pour la witbier, la blanche, mais aussi les bières de base, sans pied.

  • le lambic (straight et gueuze) et pour les ales britanniques, à ne pas confondre avec la bière lambic (à la cerise ou à la framboise par exemple)

mais aussi au Québec


  • les tulipes pour certaines blanches, et pour avoir une grosse tête mousseuse. Adapté aussi aux bières fortes.

  • les ballons pour les bières liquoreuses et fortes, et vous faire croire que vous buvez du vin
  • les verres fantaisistes avec juste une petite sélection ici, formes anciennes et issues de l'Histoire ou formes marketing modernes



Les amateurs de Guinness - la seule bière où les bulles descendent avant de remonter - ont même inventé un verre avec un QR code dessus : si on met dans ce verre une autre bière que la Guinness, on ne peut pas le lire... British, isn't it ?



Il y a des créatifs qui se foutent de la forme du verre par rapport au type de bière, mais qui ont d'autres considérations. Ici par exemple, une manière de tailler le verre de bière qui empêche vos amis d'utiliser leur smartphone et donc les oblige à discuter avec vous. Il parait qu'on dit du Phubbing (mélange de téléphone et de snober en anglais) pour ces gens qui méprisent leurs voisins et préfèrent leur téléphone. Voici en tous cas un moyen de les neutraliser...



Dans une verve similaire voici un verre pour boire deux bières à la fois. Ce verre a été créé par un souffleur de verre qui en avait marre qu'on ne lui serve jamais son cocktail favori correctement dosé, un Black and Tan, mélange de deux bières de couleurs différentes. On imagine qu'il faut boire avec délicatesse et en tenant le verre de la bonne façon. Facile à la première bière, mais... What's next ?


Vous avez soif maintenant, non ? OK, allez-y mais sans abuser.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire