samedi 5 juillet 2014

Une dernière petite analyse, avant de prendre la route ?

Plusieurs analyses en fait :

La France a donc perdu contre l’Allemagne. C’est du foot. Cette phrase semble banale tellement on l’a déjà entendu, au foot. Mais c’est pas grave, il faut continuer à essayer, car comme le disaient les Shadoks, plus ça rate, plus ça a de chances de réussir. La presse va multiplier les analyses et opposer le réalisme à la jeunesse, ou la froideur à un brouillon mal organisé. On n’en tirera ici qu’une seule conclusion : la France doit recruter dans son équipe de foot un super-héros aussi. Comme le Brésil avec Hulk, ou comme l’Allemagne avec ce grand gardien grand Neuer. Avis aux futurs candidats, il nous faut un grand. Arrêtons avec les petits, même si Valbuena a été très bon encore. Tout le monde se prépare pour l’Euro 2016 (dont on parlera ici, puisque c’est avant 2017) et pour le futur classement des pays par la FIFA : on espère que la France va grapiller quelques places, puisqu’elle a fini entre la 5° et la 8° place du Mondial.

François n’était donc pas allé au Brésil et il n’ira pas maintenant. Il avait organisé une soirée foot franco-allemande à l’Elysée, dans les ors d’un des plus grands palais de la République. Analysons un peu le tweet qu’il a envoyé après la défaite :
François Hollande @fhollande
Félicitations à l'Allemagne et bravo à l'@equipedefrance pour ce beau parcours. Merci pour la joie que vous nous avez donnée.#FRAALL #CM2014
Vous noterez juste qu’il félicite un pays tout entier et ne dit que bravo à une équipe nationale. Etrange équilibre des contraires. Un lapsus Angélien je pense, car en Allemagne le pays c’est l’équipe et vice-versa. En France tout est toujours divisé et le mot France est tabou. Ca m’étonne un peu dans la bouche d’un président français. Ou alors il fait qu’il change de communiants (ce qui est de toutes façons nécessaire ;)

Les commentateurs sportifs et France Télévisions sont soulagés, car c’est aujourd’hui le Tour de France (pas le Tour de l’équipe de France). Le terrain est dégagé. La grande boucle commence par une mèche de cheveux en Grande-Bretagne, mais fera un détour rapide par la Belgique (à suivre ce soir) et plus tard l’Espagne (déjà éliminée depuis longtemps). Les cyclistes sont prêts et le salon annuel international itinérant du dopage peut commencer : les sportifs sont chargés, les médecins prêts et les analystes endormis. Gageons que les premières analyses de dopage seront toutes parfaites la première semaine. Après ça pourrait se corser.

Pour ceux qui aiment, c’est la Japan expo ce week-end. Cosplay, mangas, jeux et bizarreries japonaises. Là, pas besoin d’analyse : on y va ou on n’y va pas. Ca se joue dans les tripes ;)

Et puis, pour les autres, c’est le premier week-end de vrais grands départs (sauf pour les bacheliers en rattrapage). Les routes seront chargées (comme les cyclistes), mais attention à ne pas boire de cochoncetés avant de conduire.

Vous connaissez le vélo-foot ou le cycle-balle ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire