mardi 26 août 2014

Attention, un gouvernement peut en cacher un autre

Bon, pendant que tous les journalistes font le pied de grue dans les cours et les couloirs des palais de la République, en attendant le nouveau gouvernement, si on parlait de ça justement ?

La composition n'est pas encore connue à c'te heure, mais elle arrivera bien assez tôt pour les passations de pouvoir et le 20 heures. On entend tout et son contraire évidemment. Elle sera postée ici comme ailleurs dès qu'elle sera connue, avec un focus sur les nouveaux. Bien prononcer le S à la fin de focus pour éviter les problèmes avec les esprits mal embouchés.

La ligne du gouvernement va donc être resserrée, franchement social-démocrate, et moins alambiquée. Ca nous promet des manifs dans la rue et des empoignades au Parlement. Mélenchon qui voulait se retirer a déjà appelé à une manif aujourd'hui à 18h30. Il ne faudrait pas que quelqu'un le double ! Des volontaires pour une manif à 17h30 ? à 16h30 ? Ce matin ou hier ? Comme disait à peu près Alphonse Allais dans un texte célèbre : "l'enterrement aura lieu samedi matin. S'il pleut le matin il aura lieu l'après-midi. S'il pleut l'après-midi il aura lieu le matin".

La gauche du centre, le centre-gauche, l'aile droite du PS et les écolos sans ligne vont donc discuter et utiliser leurs influences croisées pour un paquet de réforme à la grecque ou à l'italienne, contre une droite remontée par principe et une gauche de la gauche qui veut le grand soir. C'est super. Comme ça la droite pourra revenir au pouvoir et montrer qu'elle est de gauche. Ne trouvez-vous pas bizarre que beaucoup de socialistes disent que l'ennemi c'est le FN, en oubliant complètement l'UMP et la droite classique ? C'est comme s'ils refusaient la réalité. L'ennemi de la gauche c'est la droite (et réciproquement). Tout est simple en France.

C'est la rentrée, il est donc temps de faire des courses. En vrac, prévoyez d'achetez :
- un parapluie et un imperméable pour le temps pourri et les nombreuses manifs
- un coussin à mettre dans le dos pour faire le dos rond avec les réformes
- une blouse pour votre nouveau métier, une fois que vous serez viré : il parait qu'il y a de plus en plus de vieux et que plein de nouveaux métiers sont à lancer autour de la "nostalgie". Créez votre auto-entreprise, c'est la mode, c'est quasiment le seul secteur en croissance en ce moment.
- un sac de riz pour l'hiver
- des bonbons pour vous consoler, car que ferait-on sans bonbons ?

Et le gouvernement alors ? Ca traîne ! On parle de ministres ayant un comportement irréprochable par rapport à la ligne officielle. Je vous rappelle qu'il ne faut pas confondre personnalité et comportement. C'est assez difficile de changer la personnalité de quelqu'un, encore plus d'un politique "âgé". Par contre, il est plus facile de changer des comportements et de les adapter à une situation nouvelle. Et les convictions là-dedans ? Conviction et action, vous avez quatre heures, le sujet de philo auquel vous avez échappé cette année pour la session de juin.

Finalement un ministre ça sert à quoi ? La ligne politique (molle ou dure) est définie à l'Elysée avec un Premier ministre qui aide à la préciser et qui l'applique. Les ministres sont là pour exister, s'ils suivent parfaitement la ligne politique, et pour endormir la faction qu'ils représentent. En fait c'est à la marge qu'un bon ministre agit. Il réussit à ajouter à la ligne politique centrale des harmoniques compatibles. De là à se croire irremplaçable ou indéboulonnable... Exemple avec Cécile Duflot et sa loi sur l'immobilier qui ne supporterait pas qu'on la détricote même un peu. Pourtant, tels Pénélope et sa tapisserie, les gouvernements tricotent et détricotent en fonction de la situation. C'est donc la ligne qui compte, pas les ministres. Et si la ligne économique se durcit, ils seront tous solidaires... C'est dur de gouverner !

Presque 18h…

On se rapproche. Finalement peu de rumeurs aujourd’hui. Car les ministres pèsent moins que la ligne HV. Le grand parti international et de taille mondiale qu’est le PRG aura des ministres. C’est pas d’eux qu’on disait qu’ils pouvaient faire leur congrès dans une cabine téléphonique, il s’agissait d’autres radicaux… mais c’est pas loin. Heureusement pour eux ils ont 17 députés ;)

Le soleil brille en tous cas en cette fin d’après-midi. Finie la pluie depuis l’annonce du remaniement. C’est certainement l’annonce la plus importante de l’après-midi.


Sinon, il y a effectivement un nouveau gouvernement, à découvrir partout ou ici. On notera de belles promotions :
- NVB hérite de l’éducation et aussi de Geneviève Fiorasso pour l’enseignement supérieur et de la recherche
- Fleur Pellerin à la culture et à la communication
- Emmanuel Macron, ancien financier et ancien conseiller économique de François remplace… Montebourg !

PS : Le rapport Attali sur la « francophonie économique » est paru aujourd’hui. A lire, ici. On y reviendra évidemment.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire