dimanche 24 juin 2012

Du temps de cerveau pour ... Alan Turing

Alan Turing ?



De deux choses l'une, restons binaires car il s'agit d'informatique.
Soit vous avez déjà entendu ce nom, ou entendu parler de la machine de Turing ou du test de Turing, soit vous ne savez pas de quoi il s'agit.

Si vous savez, restez quand même, car vous savez que sans lui beaucoup de choses seraient différentes, l'ordinateur ne serait pas ce qu'il est et la deuxième guerre mondiale aurait duré plus longtemps. En tous cas, sans lui, ce qui est certain c'est que ce billet n'existerait pas non plus.

Si vous ne savez pas, vous avez devant vos yeux ébahis un héros de l'informatique, celui qui a produit les premières réflexions majeures sur le sujet dans les années 1930, réflexions toujours d'actualité, et qui a été l'un des premiers geeks, ces horribles pirates informatiques qu'on nous demande de haïr, mais qui à l'époque a réussi à casser le codage des messages allemands pendant les années 40. C'est lui aussi qui après avoir imaginé la machine de Turing, puis la machine universelle capable de créer toutes les autres machines électroniques, a démontré que les machines ne pourraient pas tout faire, quelque soit leur niveau de complexité. Belle démonstration, très pure, et très élégante. Compréhensible pour les matheux en tous cas.

Plein de gens ont construit des mini machines de Turing. En voici une en Lego ;) Mignon, non ?


Pourquoi Alan Turing maintenant ? Il n'a pas été le seul pionnier et d'autres travaux parallèles ont été importants.

Aujourd'hui est son centenaire, celui de sa naissance. Banal me direz-vous. Pourtant c'est un centenaire particulier que celui-ci.

Alan Turing est mort en effet en 1954 et peu de gens célébreront le soixantième anniversaire de sa mort dans deux ans. Surtout en Angleterre. Alan Turing, anglais, s'est en effet suicidé après avoir été condamné à la castration chimique, une fois son homosexualité révélée dans une Angleterre conservatrice, pudibonde et aussi sévère avec les gays en 1954 qu'à l'époque d'Oscar Wilde au siècle précédent. Il ne pouvait plus travailler, ni chercher, étant exclu de partout.

Un génie est mort à 42 ans, après avoir bouleversé l'histoire de l'informatique et marqué son avenir. Les chercheurs d'aujourd'hui cherchent toujours autour des pistes qu'il a tracées. Il est devenu une icône et une légende, y compris pour beaucoup de geeks qui ne connaissent pas ses travaux. Sa mort en a fait aussi un héros de la communauté gay, lui a valu des excuses publiques il y a très peu de temps du gouvernement anglais. Les mythes se construisent vite, comme les rumeurs sur l'Internet aujourd'hui. Certains avaient dit que le logo d'Apple (une pomme mangée) était inspiré de la pomme au cyanure mangée par Alan Turing pour se suicider. Rumeur démentie, donc vraie pour les geeks ;) mais fausse pour les Applemaniaques dont je suis.

Mais ce qui vaut à Alan Turing sa célébrité est son test de Turing, imaginé en 1950. Ce test permet théoriquement de différencier un humain d'une machine. Les chercheurs cherchent toujours à construire un tel test et à construire des machines qui le réussissent. Alan Turing avait prédit qu'on y arriverait avant l'an 2000. Les chercheurs sont un peu en retard.


Savez-vous par exemple que quand vous allez sur un site Internet et qu'on vous demande de taper des lettres ou des chiffres qui se trouvent dans une image assez illisible, c'est pour empêcher les robots et machines d'aller plus loin, alors que vous, humain, en tous cas je suppose (bonjour en passant aux robots de Google d'ailleurs), vous êtes capable de trouver la bonne suite de caractères ? Vous venez de réussir alors un test de Turing. Le mot Captcha, utilisé pour ces images ennuyeuses est un acronyme comprenant l'expression "test de Turing"...

Votre cerveau humain est en surchauffe ? Allez hop, on se calme, on boit un verre de Chianti et on regarde l'Angleterre se faire battre par l'Italie, ou le contraire... C'est binaire. Comme le retour des français en France après un match joué au ralenti, et perdu grâce à un nombre énorme de passes ratées. Ils devraient changer de pro(f/c)esseur pour aller plus vite.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire