vendredi 15 juin 2012

En juin, serre les poings

Mi-juin.

Un mois qui pourrait être tranquille, avec quelques coups de grêle par-ci par là. Erreur.

En France, dernier jour des législatives avec coups et blessures, faux tracts, canulars téléphoniques, tweets piratés après coup (?!), ralliements suspects. Un consensus semble se dégager pour raccourcir le délai entre présidentielles et législatives. Tout est lié dans un système constitutionnel, et la réforme constitutionnelle annoncée (si une majorité se dessine) aura fort à faire. Elle devrait inclure une refonte du calendrier électoral, mâtiné avec de la proportionnelle. Savez-vous qu'à Paris, la population diminuant, nous avons 3 députés de moins (normal) mais que le découpage électoral de l'UMP en 2009 conduirait mathématiquement à une perte de 2 sièges à gauche et d'un seul à droite ? Vive la règle de trois appliquée aux bureaux de vote. En France, donc, élections législatives importantes. Votez !

En France on a pleuré 4 soldats tués en Afghanistan avec des invités de marque (no comment, merci au Parisien pour les photos)


En Egypte, la situation a basculé hier. Manifestations violentes attendues, donc répression, donc possibilité de reprise du pouvoir par les militaires et l'ancien régime. L'annulation du Parlement par le conseil constitutionnel nommé par l'ancien régime, transmets de facto le pouvoir législatif, et surtout constitutionnel, à l'armée ! Eh oui ! ipso facto, cqfd et boum. L'élection présidentielle de cette fin de semaine, à laquelle évidemment l'ancien premier ministre a le droit de se présenter (décision du même conseil constitutionnel) commence bien ! On va reparler de la place Tahrir.

En Grèce, élections à enjeu fort. Qui aura le plus de voix ? Ceux qui veulent appliquer ou aménager le plan de l'Union européenne, ou ceux qui veulent agir à part, en refusant tout plan. A suivre lundi avec les cours de l'euro. Devra-t-on enlever le symbole "epsilon" de nos billets ? D'ailleurs est-ce que nos billets sont vrais ou faux, vu le nombre d'affaires de faussaires qui ressortent, comme celle de Seine-et-Marne avec son circuit de recyclage pour imprimeur retraité.

En Syrie, les massacres continuent avec des armes venues de partout et des radars de Russie semble-t-il. On parle souvent d'un pas de Sénateur pour évoquer une vitesse de décision escargotesque. On pourrait parler de pas de diplomate pour se rapprocher des limaces.

Aux Malouines (??? 30 ans après ???) les argentins et les anglais ont sorti les armes (verbales pour le moment). On croit cauchemarder.

En Ukraine, tout va bien, personne ne parle plus politique et la France est favorite contre... le pays organisateur. Mouais ! A suivre ce soir, pour votre réunion très importante de 18h. A commenter demain ;) Pronostic 3-2 pour la France. En tous cas les espagnols sont impressionnants. Les irlandais aussi, mais pour la beauté et l'harmonie des chants de leurs supporters.

La musique adoucit les moeurs ? Vivement la fête de la musique, alors !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire