lundi 3 septembre 2012

Rentrée des profs (et soeurs ?)

Si vous avez des enfants en âge scolaire, vous aurez certainement remarqué que demain est le jour de la rentrée. Rentrée scolaire, pas rentrée des soeurs, on est laïcs, non ? Ah Zut c'est au Québec.

Vous êtes prêts, j'espère. Certains achats sont faits, d'autres sont à venir avec les listes qui seront données demain. Il pleut un peu à Paris, parfait pour un jour de pré-rentrée avec des gamins ou des ados dans tous leurs états. La rentrée scolaire sonne le glas des vacances pour tous, même les non-parents ou les non-élèves.

En tous cas, les profs rentrent aujourd'hui, eux, histoire de voir la tête des petits nouveaux, de retrouver leurs salles de profs et de vérifier l'état de leurs classes. Les petits nouveaux sont un peu plus nombreux cette année. Peillon a réussi à créer un millier de postes. Une goutte d'eau dans la masse salariale de l'Educ Nat, mais une goutte d'eau qui sera particulièrement bien reçue dans les zones où des classes étaient menacées, principalement en zones rurales ou défavorisées. Les petits nouveaux, par contre, ne sont pas mieux formés que l'année dernière, car la réforme de la "mastérisation" ne pouvait être corrigée  en un temps si court, depuis juin. Quelques allègements de cours dans le secondaire pour mieux se former sont quand même au menu de la cantine. Au fait, on a changé de chef ou de prestataire de cantine cette année ?

Il s'agit donc de la dernière rentrée Sarkozy, juste un peu révisée par François et ses ministres. Gageons que les conversations de salles de profs tourneront autour de quelques sujets classiques, comme les vacances, la tête des nouveaux et les dernières négociations sur l'emploi du temps. Mais cette année, ils parleront peut-être aussi de morale laïque, de la date des premières manifestations ou grèves et de l'attitude à observer face à un ministre de gauche modérée.

En plus, il va falloir se coltiner les parents d'élèves et leurs fédérations, avec des rapports de force renversés. Bon, allez, en route pour une journée chargée, dont vous trouverez un exemple ici. Et je ne vous dis pas demain !!!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire