vendredi 31 mai 2013

Ef vous buvez quoi, vous ?

Ne répondez pas "de l'eau" il y en a déjà assez comme ça qui nous tombe du ciel comme vache extraterrestre qui pisse.

Ce soir, il y a la finale de la Coupe de France, c'est du foot. Avec deux équipes qui joueront sous des trombes d'eau ou pas. Il s'agit de Bordeaux et d'Evian... François y sera évidemment.

Tout un symbole de la culture française. Dans les deux cas la culture gastronomique aura gagné. Il y a des petits Bordeaux pas chers et d'autres très chers, comme ceux que vend l'Elysée en ce moment pour renflouer les caisses de l'Etat et surtout envoyer un geste symbolique. Un petit Petrus à 5800 euros pour ce soir ? Il y a plein d'autres vins en France aussi. Par exemple, ce producteur qui a gagné un prix récemment pour avoir réussi à inventer un vin très peu alcoolisé et parfumé avec de nombreux fruits et autres déliciosités. Il y a aussi plein d'eaux minérales venues de toutes les citernes régions. Mais ce soir, c'est Bordeaux contre Evian. On attend trois buts au moins, car un but ça va, mais trois buts, bonjour les dégâts, évidemment.

Les supporters sont plutôt connus pour boire de la bière en fait. Mais il n'y a pas d'équipe en ligue 1 qui porte le nom de ce quartier fameux de Strasbourg appelé Kronenbourg. A propos de bière, et pour les amateurs un petit dessin sur un de mes blogs favoris. Bientôt des prises électriques dans les stades pour y brancher sa Kro ?

Que tout ceci ne nous éloigne pas de sujets plus importants. Les politiciens de l'UMP célébreront bientôt le succès des primaires organisées pour les municipales à Paris. Boiront-ils du Champagne pour fêter des primaires idéales, avec une participation énorme et aucune fraude ? Ou boiront-ils le calice jusqu'à la lie pour des primaires ratées, à très faible participation et à fort taux de triche comme les journaux le démontrent ce matin ? Le suspense est haletant, mais ça ne démarre pas terrible ce matin. La démocratie directe, ça ne s'apprend pas en 10 leçons et quelques mois...

Je me boirais bien un Coca, moi, ou alors un Pastis pour rester français. Mais il n'y a pas assez de soleil pour le pastis...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire