mardi 24 décembre 2013

Joyeux Noël


Joyeux Noël, quelle que soit la manière dont vous le fêtez, suivant la religion chrétienne ou non, la religion consumériste ou non, la religion Coca-Cola ou non, et même si vous n'avez pas les moyens de le fêter. C'est un moment de partage, avec ceux qu'on aime et avec les autres aussi.

Les politiques sont discrets en général, sauf certains qui ne savent pas ce que le mot discret veut dire. Sarkozy par exemple a affiché sur sa page Facebook officielle un message rappelant qu'il serait toujours là parmi nous (vous ?) : ça gâche un peu la fête, mais on se consolera en se disant qu'il y a toujours de mauvaises nouvelles partout. Au moment où la gauche gouverne de plus en plus à droite, il est normal qu'on ait une pensée non nostalgique pour celui qui a fait tant de cadeaux fiscaux aux riches. En voici un Père Noël modèle comme on les aime.

Tous les médias retiennent leur souffle pour nous abreuver dès le lendemain de Noël avec le rétrospectives et autres classements de l'année 2013. Peut-être même qu'il y en aura un sur ce blog ?

Dans la longue liste des cadeaux Noël, je note les suivants :

- La reine d'Angleterre a gracié Alan Turing, pas moins de 59 ans après sa mort, après un harcèlement d'Etat honteux. Il s'agit d'un des pères de l'informatique, et on en a parlé ici. Il était temps, avant que la reine ne disparaisse un jour elle aussi. Les anglais sont lents quelquefois.
- Poutine a gracié les Pussy Riots et son ancien principal multimillionnaire d'opposant. Il montre ainsi qu'il est le vrai patron et qu'il ne craint rien. Quand on veut ne pas avoir d'opposants, les mettre en prison est en fait un signe de faiblesse. Il vaut mieux les laisser libres pour qu'ils s'autocensurent.
-La dette de la France (la dette brute) a baissé ces six derniers mois, car l'Etat a moins besoin d'emprunter. Un petit cadeau pour François.

Et vous ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire