mercredi 25 décembre 2013

Grisailles et griseries

Noël a la couleur que vous lui donnez ! La gamme complète vous est offerte, et pas seulement le rouge et le blanc du Père Noël depuis Coca Cola. Avant il était vert, Saint Nicolas. Dans tous les pays où Noël tombe en hiver, la couleur associée c'est le blanc. Un Noël blanc de neige et de givre, c'est un moment traditionnel. Dans tous les pays où Noël tombe en été, dans l'hémisphère Sud, la couleur c'est le brillant, le lumineux, avec une touche de rouge peut-être. Ci-dessous une photo d'un Noël blanc avec un peu de brouillard :

 

 

 

 

 

 

Noël est rarement noir. Même en Afrique, et surtout en Afrique, Noël est très coloré. Noël est dans le noir pourtant dans quelques endroits où la tempête a coupé l'électricité. Un Noël aux chandelles ça peut être très chaleureux, sauf quand on y est obligé. En plus le noir est associé au froid, comme le blanc. Les deux extrêmes se rejoignent.

Noël est gris pour beaucoup de gens en fait. Il y a toutes sortes de gris entre le noir et le blanc évidemment. Le gris vient du ciel, cette année, avec une tempête de Noël qui n'a pas fini de traverser la France à cette heure : la preuve, même l'aéroport de Nice est fermé encore ce matin... Là où je suis, le ciel est gris alors qu'il est bleu d'habitude. Un temps idéal pour profiter en famille des jeux reçus. Après la tempête, vient le calme.

La conjoncture est grise aussi, depuis un certain temps, et on s'y habitue petit à petit. Ce gris là est parti pour durer encore. Noël est une fête du partage et de la solidarité. On en a bien besoin lorsque la crise renforce les égoïsmes et les individualismes...

Mais un autre gris est là ce matin : celui de la griserie de la fête, avant en la préparant, pendant en la dégustant arrosée, et après en se demandant comment digérer tout ça... Le repas qui suit le repas de Noël est toujours le plus délicat, que votre tradition le mette le 24 au soir ou le 25 à midi. L'appétit n'est pas revenu et le souvenir de la griserie est encore là, prêt à renaître à la prochaine coupe de champagne. Cette griserie est précieuse. Elle est légèrement colorée et le sourire qu'elle pose sur votre visage est un sourire primitif, un vrai. Pourquoi vouloir perdre ce sourire si vite ? La couleur des yeux n'est jamais d'un gris triste.

Bonne griserie, bons souvenirs de griserie. La grisaille est triste et passera, mais la griserie est fondamentalement humaine, profitons-en.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire