dimanche 11 janvier 2015

Du temps de cerveau pour... la manif

La plus grande manifestation de l'Histoire à Paris ?
Paris noir de monde ?
Une quarantaine de responsables internationaux réunis en moins de deux jours ?
L'impossibilité d'arriver Place de la République tellement les rues et les boulevards étaient remplis ?

Ma manif à moi s'est déroulée de Barbès à la République avec un blocage dès au-dessus de la Gare de l'Est. Avec mon fils et d'autres.

Du temps de cerveau pour penser, discuter avec tout le monde. Du temps pour imaginer, un crayon sur le chapeau, le monde de demain pour nos enfants. Un souvenir pour les années à venir, une force qui durera ce qu'elle durera, plus longtemps que les roses on espère.

Alors le temps de cerveau se repose aujourd'hui, comme les pieds après avoir piétiné les pavés parisiens. Une première. Comme cette manif, à Paris et ailleurs en France. Un temps de cerveau qui ne pouvait être que cela : un moment de silence comme cette manif. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire