mardi 12 juillet 2016

Marchons, marchons

Non, non, j'ai dit que je ne parlerai plus de foot, donc de Marseillaise chantée à pleins poumons dans les stades jusqu'à vous tordre les tripes et à vous couper le souffle. Quoiqu'on espère bien entendre quelques Marseillaises pendant les JO de Rio (en mangeant évidemment des Oreo).

Ce billet est à propos du premier meeting de Macron à la Mutualité (symbole des anciennes grandes et longues marches des temps jadis) ce soir. Une marche importante à franchir pour un homme qui se veut en marche sans dire pour le moment vers où. Il aime les surprises, c'est certain, mais le public, les citoyens et les électeurs aiment aussi les preuves de réalisation, parce que, entre nous, les discours on en a soupé. A suivre un peu, donc, entre deux étapes du Tour de France et surtout un long week-end qui s'annonce... long.

Je me suis donc penché sur la marche.

Mon sang n'a fait qu'un tour (de chauffe) et j'ai cliqué sur Wikipédia. Boum, Wikipédia était en panne à ce moment précis. Une panne courte visiblement mais, bing, juste à ce moment c'est bizarre non ? Comme si Wikipédia aussi avait du mal à se mettre en marche. d'ailleurs la semaine dernière le patron mondial de l'encyclopédie participative et libre était à Paris pour parler contenus avec d'autres géants du web lors d'un salon hype. Interviews ici et ici par exemple.

J'ai enfin pu accéder à l'article "Marche", après quelques minutes aussi angoissantes que les dix dernières de la finale France-Portugal, mais je m'égare... Je commente chacune des variantes du mot (dans cette encyclopédie). Je les ai laissées dans l'ordre, tel que vues sur la page, sachant que les pages Wikipedia peuvent changer à tout moment, même les pages d'homonymie.

Entité politique
Une marche, dans le système féodal, est une province ou un territoire situé(e) en bordure de l'État, dont la responsabilité était confiée à un marquis ou margrave.
Si, si, je ne vous mens pas. Il s'agit de la première variante ! Particulièrement adaptée donc à cette marche de Macron ce soir, sur la scène de la Mutu (pas alité j'espère pour lui). Le marquis Macron marquera-t-il mon margrave , malgré cette marche en marche ? En lisant cette définition on a l'impression que Wikipedia est devenue une fine analyste de la vie politicienne française, vous ne trouvez pas ?

Déplacement
La marche à pied est une activité physique.
Bon, il y a d'autres activités physiques et je ne m'étendrai par sur elles (quoique...) mais c'est vrai que la marche est à la mode, même en mode détente ou randonnée. Lorsque François a dit à Emmanuel "Lève-toi et marche", pensait-il à toutes les conséquences ? (NDLR : je ne suis pas sûr des prénoms, corrigez-moi si je me trompe). Il y a la marche mais il y a aussi la belle marche, qui suppose donc un beau physique. La jeunesse ne suffit pas : tous les jeunes (comme Macron) ne sont pas beaux et tous les vieux (comme moi) ne sont pas moches (NDLR : les bandages "Macron" pour les chevilles sont particulièrement adaptés en cas d'enflure d'icelles).

La marche athlétique est un sport.
C'est pour cela que peu d'hommes politiques la pratiquent. La grande difficulté de la marche athlétique est d'aller assez vite sans trop décoller les pieds et se faire prendre par un juge pour avoir couru. Cela arrive souvent d'ailleurs, même et surtout aux JO (espoir de médaille et de Marseillaise). Les hommes politiques aiment aller vite et faire du surplace en même temps tout en tournant très vite sur eux-mêmes comme des derviches. Ils n'aiment pas les juges qui leur donnent des cartons rouges. En fait, ils ne savent pas marcher athlétiquement. Remarquez, ce n'est pas ce qu'on leur demande. Leurs supporters, les volontaires et militants qui font le boulot dernière, doivent, eux, adorer marcher vite de porte en porte pour distribuer leurs tracts (ou leurs questionnaires pour Macron), puisqu'en moyenne il n'y a que 5% de portes qui s'ouvrent.

Les marches sont les principaux éléments des escaliers.
Un escalier ça use. Ca monte ou ca descend, tout dépend du sens (du vent, de l'Histoire, du flair politique, des sondages ou de votre art en courtisanerie). "Avoir la foi, c’est monter la première marche même quand on ne voit pas tout l’escalier", disait Martin Luther King, et disent les militants dans les cages d'escalier quand l'ascenseur est en panne. La marche, en ce sens, implique une ascension (rarement une descente ou alors elle est rapide et brutale). Attention quand même à ne pas buter sur la contre-marche, ce panneau vertical qui relie les marches horizontales comme la barre d'un but où viendraient s'écraser les tirs français. Car dès qu'il y a quelque chose, surtout en France, il y a son contraire. Gaffe donc, Emmanuel, à la contre-marche.

Musique
La marche est un genre musical (marche militaire, marche nuptiale, marche funèbre, etc.).
On se demande quelle marche choisira Macron pour ce soir. Il y'a la musique évidemment amis aussi les paroles. Gageons qu'il n'osera pas modifier celles de la Marseillaise (Macron, Macron, qu'un sang impur abreuve nos sillons). Cette marche sera-t-elle nuptiale (avec le peuple français dans son ensemble, ben dis donc, quelle vigueur), militaire (pour prendre la place de Juppé droit dans ses bottes (cirées), ou funèbre (pour sonner le glas de sa carrière de ministre) ? Pourquoi pas turque ?

La marche harmonique est une succession de mouvements harmoniques se répétant symétriquement sur d'autres notes.
Vous avez compris ? C'est pourtant clair, mais mes souvenirs de solfège sont assez flous.

La marche est une touche diatonique (touche noire ou blanche sur un clavecin, un orgue, blanche sur un piano) dans les instruments de musique à clavier.
La marche est une touche blanche sur un piano, utile pour jouer Au clair de la Lune enviant soigneusement les touches noir (les contre-marches ?). Comme des mots obligatoires dans un discours et des mots à éviter pour être politiquement correct ou un peu incorrect. Jouer sur les marches est donc un moyen d'éviter les touches noires. Anciennement en ivoire (et en ébène) les touches du piano, devenues écoresponsables permettent de faire de la musique ou du bruit - c'est selon - comme ici.



Divers
La marche maison est l'ensemble des règles typographiques en vigueur au sein d'une maison d'édition, d'un journal, etc.
On parle bien ici de règles typographiques, pas des éléments de langage obligatoires, comme ceux qui doivent être utilisés dans le discours d'un ministre, même en campagne, hein ? Pour les prompteurs il y a des règles spécifiques, comme pour les nègres qui écrivent les discours des hommes politiques. On parle d'ailleurs plus souvent de "plumes" ou en américain d"écrivains fantômes". Marron n'en a pas besoin puisqu'il écrit ses propres textes.

La marche en avant consiste à mettre en place un circuit par lequel les "marchandises propres", ne doivent pas emprunter le circuit que suivent les marchandises sales.
Ah ! Ca vous en bouche un coin celle-là non ? Pratiquée dans les hôpitaux et les restaurants, il s'agit de ne pas mélanger les torchons et les serviettes, propres et sales, afin de ne pas polluer inutilement le propre par le sale. Une bonne idée, salutaire. Les aéroports font pareil en séparant les flux entrants des flux sortants dans les espaces sous douane. Les partis politiques n'y arrivent pas encore : beaucoup de partis laissent le sale polluer le propre et se contentent de laver leur linge sale en famille, comme à Levallois pour Les Républicains, au hasard. En plus, quand un parti n'est pas content, il a tendance à exclure (le sale) pour rester propre, à moins que cela ne soit l'inverse dans certains partis. Macron, lui, a créé son propre parti propre.

C'est instructif, un article Wikipédia, vous ne trouvez pas ? Marchons, marchons !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire