mardi 24 septembre 2019

Welcome back, Mr Speaker

It is the bordel in London.

La cour suprême vient de rendre un jugement majeur (et unanime !?!) dans l'affaire de la suspension par Boris du Parlement britannique : non seulement la cour s'est déclarée compétente, mais elle a jugé cette suspension illégale et nulle de tout effet. Le Parlement n'est donc pas suspendu !

La présidente de la cour suprême, avec une araignée comme Cédric Villani...

Mise à jour : article anglais sur l'araignée de Lady Hale...



Notre Speaker favori va donc revenir quelques semaines pour nous éblouir de ses envolées (sauf coup tordu de Boris qui peut encore demander à suspendre le Parlement, si, si. Les autres partis demandent sa démission car il a osé aussi mentir à la Reine... Certains réclament, comme le Speaker une constitution écrite, une vraie révolution à Westminster).

John Bercow (ses meilleurs moments) avait annoncé ses adieux le jour de la suspension, ici. Adieux jusqu'à la reprise et de toutes façons au 31 octobre. Voici sa déclaration juste après le jugement de ce matin.






À suivre très bientôt pour tous les amoureux de l'éloquence et du bordel britannique. Je vais recommande entre autres le site du Guardian, à prononcer sans le u).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire