jeudi 28 juin 2012

Des religions

Quelques pensées aujourd'hui. Je suis revenu du Maroc, mais je suis à Lyon où il fait une chaleur torride depuis plusieurs jours, moins qu'à Rabat, mais quand même !

À Rabat, étonnant mélange de styles, 3 jupes courtes dans le tram. Impossible par contre de boire un verre avec un officiel dans un lieu public. Il faut le faire en privé. Aucune hypocrisie là-dedans, juste du respect pour les autres qui regarderaient... Dans un pays où la religion c'est l'Etat, le Roi et maintenant le Parlement, les paradoxes sont nombreux.

À Lyon, tout le monde est en tenue légère ou presque. Vu quand même 3 dames en burqa noire, dont une en chaise roulante, en plein cagnard, imperturbables sous les feux du Soleil et les yeux des passants, au milieu de Lyonnaises, de touristes et d'étudiantes en short et mini-jupes. Saisi le regard d'un homme regardant un autre homme regardant ces dames, au regard perdu entre plusieurs cultures.

Dans le train de Paris en venant, vu 3 demoiselles (pardon, on dit dames maintenant) en short venues passer visiblement un oral pour un concours (Sciences Po je dirais) et lisant leurs cours pendant tout le trajet, se posant des questions sur le programme de l'année : la religion ! Qu'est ce que la religion ? Les religions ? Comment parler intelligemment de religions et de solidarités verticales et horizontales ? (si, si !!!)... Intéressante question dans un pays laïc et pour venir dans la capitale des Gaules et des cultes. Plus d'informations ici ou ici.

À propos de train, arrivée et départ évidemment à la Part-Dieu, le deuxième centre de Lyon, à l'origine appelée ainsi en raison des marais en face des hospices de Lyon, une part de Dieu ou un don de Dieu. Depardieu, au fait, ça vient de la même origine ? En terme de religions on fait mieux, c'est vrai, sauf si on compte la religion du vin, in vino veritas. D'ailleurs oui le vin est une religion puisque c'est un système solidaire autour de rites et de mythes, à la recherche d'une vérité supérieure (à quoi ?)

Le sport aussi est une religion, au sens sociologique du terme, eh oui ! Les guerres de religion existent encore sur le terrain. Hier l'Espagne a vaincu le Portugal comme au temps du traité de Tordesillas en 1494 qui a partagé le monde américain entre les deux pays. Les catholiques ont gagné, mais c'était couru d'avance, les deux pays l'étant. C'est une autre affaire ce soir car l'Italie catholique est opposée à l'Allemagne protestante. On suivra avec halètements et bières ce match, en espérant qu'il n'ira pas jusqu'au tirs au buts.

Pour beaucoup malheureusement, au lieu de l'opium du peuple, la vraie religion est le fric. La spéculation, du mot spéculoos (biscuit, gâteau) est invitée au Sommet européen de Bruxelles pour venir se tremper dans le café des participants. Peu d'esprits sont capables de résister à cette religion-ci. On va voir de quoi l'Europe accouche.

De retour à Paris, où il fait aussi chaud, mais moins qu'à Lyon, et où les shorts sont plus rares car la chaleur est soudaine après des jours de temps maussade, petits détours par Notre-Dame de Lorette, en l'honneur des prostituées, et par la chapelle Sainte-Rita à Pigalle, consacrée aux âmes perdues qui fréquentent ce quartier, et patronne des causes désespérées.

Pour finir, car tout doit finir sérieusement en France, nos trois étudiantes ont posé leurs cahiers et se sont mis à se pomponner, en parlant d'un sujet autrement plus important : la couleur des cheveux, les trucs qui marchent et ne marchent pas, comment retrouver sa couleur naturelle quand on a changé plein de fois de couleur... À 20 ans ???

Pour la couleur des cheveux, je n'ai pas de religion. Et vous ?

PS Petit bonus extrait de la première mi-temps... La religion est partout !!!!!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire