mardi 4 juin 2013

PLM, oui je sais c'est primaire

PLM = Paris-Lyon-Marseille
Les trois plus grandes villes et qui bénéficient d'un statut spécial.


A Paris, les primaires UMP ont accouché de NKM (NK aime Paris...) et la droite va devoir se réunifier après une élection délicate. NKM a été élue au premier tour mais les chiffres sont malins. 58% pour elle et 20% pour le suivant, ça semble très bon. Mais il n'y a eu que 23000 votants sur Paris contre les 50 à 60 000 annoncés et les 35 000 adhérents revendiqués. Ce n'est pas un grand mouvement populaire. Bravo à elle en tous cas. Une trajectoire toujours montante. Et on peut être certain que les autres candidats sont déjà sur les projets d'organigramme du futur exécutif si elle est élue en 2014 et qu'ils se préparent à être têtes de listes dans les mairies d'arrondissements.

A propos de Paris, on aura donc une femme maire à Paris en 2014, de manière quasi certaine. Dira-ton le maire de Paris, la maire de Paris, la mairesse de Paris, madame le maire ou madame la maire ? Les points de vue sont partagés : Ici en 2009 avec les mairesses au Québec, ici sur Wikimedia, le Larousse reste masculin alors que le Robert est double, ... Le mot maire sera-t-il épicène ou restera-t-il masculin et alors quel sera son féminin ? Quel suspense haletant !

A Lyon, le même processus a accouché d'un deuxième tour entre les deux favoris avec 40% pour le premier. Mais paradoxalement il n'y a pas eu d'embrouille et tout le monde est content. La comparaison avec Paris est cruelle pour Paris. La bourgeoisie lyonnaise sait se tenir, elle.

A Marseille, il n'y a pas encore de décision sur des primaires car Jean-Claude Gaudin, l'inébranlable, n'a pas encore annoncé s'il se représente ou pas. Il y a pourtant djà au moins deux UMP qui sont prêts au cas où à de telles primaires. Mais on est à Marseille où rien n'est simple, ni à droite ni à gauche. Des primaires à Marseille ??? On aurait tout vu !

A propos de Marseille, François y va cet après-midi (en avion) pour parler culture et économie avec l'inauguration d'un porte-conteneurs... Oui, oui vous avez bien lu. On attend son discours avec une impatience mitigée de désintérêt. Mais il pourra parler politique avec J-L. Gaudin, non ?

Tout ça n'est pas fondamental, mais pas secondaire non plus...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire