vendredi 13 septembre 2013

Vendredi 13

Au-delà de la chance et de la malchance qu'on prête traditionnellement aux vendredis 13, ce vendredi est un peu maussade.

La rentrée a produit son effet et tout le monde ou presque s'est remis dans le rythme comme s'il n'y avait pas eu de vacances. En France, en tous cas, il y a un sentiment d'atonie. Beaucoup de bruits pour pas grand chose dans ce qui ressemble à un mouvement brownien. On attend du changement ou un élan. On l'espère ou on le craint suivant les clans évidemment. L'actualité n'est pas folichonne et c'est ailleurs qu'il faut chercher de l'intérêt. La Française des Jeux se frotte les mains puisque les vendredis 13 sont des jours de forte recette pour elle, a fortiori à cette période de l'année. Seul bémol pour cette société d'impôt volontaire, il n'y a que deux vendredis 13 en 2013 et aujourd'hui est le premier. Quelle perte de gains potentiels !!! Et dire qu'il n'y aura pas de 13/13/13 cette année car le gouvernement dans son souci de réforme n'a pas jugé prioritaire de créer un treizième mois (autre que sur les bulletins de paye des plus chanceux).

J'ai reçu aujourd'hui une invitation pour une présentation la semaine prochaine, assortie d'une très belle photo d'un artiste belge et surréaliste (ceci n'est pas une pipe un pléonasme), Marcel Mariën. La voici.


Cette belle photo m'a rappelé que c'est également aujourd'hui que neuf Femen sont jugées pour avoir manifesté dans Notre-Dame, à côté des grosses cloches fraîchement arrivées au début de l'année.


Par ailleurs, je vous recommande cette tribune qui décrit le sexisme des médias à propos des Femen et de leur "fondateur", homme ukrainien standard, militant Femen comme plein d'autres hommes. Le fait que ce mouvement soit féministe et ait choisi d'agir uniquement par le biais de manifestations choc conduites par des femmes n'empêche pas ce mouvement de comprendre également des hommes. Que la femme soit le corps montré et l'homme le cerveau  manipulateur obligatoire est une pensée a posteriori, dont les relents ne sont pas très honorables pour leurs auteurs et les médias qui les diffusent.

En ce vendredi 13, alors, et pour porter chance aux Femen, regardez cette photo d'artiste, datée de 1945, lorsque la Belgique a recommencé à respirer après une guerre dure et longue. C'est un cadeau que chacun de nous peut méditer.

L'art apporte au gris du monde la force de ses couleurs, même lorsque il s'agit de noir et de blanc.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire