jeudi 19 décembre 2013

Deux tonnes de finesse dans un monde de brutes

Lancement aujourd'hui du nouveau télescope européen, dans l'espace, quelque part en orbite stable autour de la Terre (au point de Lagrange L2 comme disent les astronomes, c'est-à-dire à l'endroit où la balance de gravitation Terre-Soleil s'équilibre un peu, le point le plus stable près de nous y compris pour la température). Article très détaillé sur Le Monde ici.

2 tonnes pour un télescope qui va donc répertorier un petit milliard d'objets célestes, de quoi remplir un petit millier de disques durs comme ceux que vous achetez pour faire plaisir à votre ordinateur ce Noël. Jolie guirlande que la Voie Lactée. Dans quelques années, grâce à ce télescope, on pourra dessiner notre galaxie en 3D et la voir bouger de manière dynamique (et accélérée), histoire de comprendre comment elle bouge et de quoi elle est constituée. Il y aura également des informations sur ce qui nous entoure de plus près, les astéroïdes notamment. Saluons ici une initiative européenne, et un lancement à partir de Kourou, via une fusée russe... No comment ! La science n'a pas les mêmes frontières que le politique, et heureusement, sinon on en serait encore à l'âge de barbarie.


2 tonnes, c'est moins que le poids de l'armement d'un Rafale (qui pèse douze fois plus). Si, si, vous savez, le Rafale c'est cet avion que Dassault ne réussit à vendre à personne car il veut en garder le secret. Le Brésil a annoncé avoir choisi finalement un avion suédois, parce qu'il était moins cher et que surtout le fabricant était d'accord pour un transfert total de technologie vers les brésiliens, afin que le Brésil soit capable de construire tout seul des avions dans le futur. La Suède a donc réussi à devenir un sous-traitant du Brésil. La France (de Dassault) est bien trop fière pour cela ! Tant pis. On sera les seuls à l'utiliser. Tant pis pour nous ou pour les autres ? Bonne question, merci de l'avoir posée.

2 tonnes, c'est le poids de 2 Ferrari 250, mythique voiture. A partir de janvier la vitesse maximale sera réduite sur le périphérique parisien, de 80 à 70 km/h, quand ça roule évidemment. Ces deux nouvelles n'ont rien à voir, car c'est en Allemagne que la vitesse n'est pas limitée, histoire de montrer la fiabilité des voitures allemandes. D'ailleurs, par exemple, un SUV Mercedes pèse... 2 tonnes lui. C'est du solide comme aurait dit mon grand-père.

2 tonnes, c'est le poids de sueur dépensé par les ministres européens et leurs conseillers ainsi que par les technocrates de Bruxelles pour avoir finalisé cette nuit un accord à l'arraché sur les principales banques européennes et la résolution de leurs problèmes (manière politiquement correcte de parler d'éventuelles faillites). C'est un élément clé de l'Union bancaire chère à François. Au début évidemment il n'y aura que peu de changements une fois cet accord entériné car chaque pays sera maître de ses banques, mais au bout de quelques années, le mécanisme s'appliquera et les banques seront traitées partout de la même manière. C'est un accord qui fera du bruit et qui agitera beaucoup le milieu financier international, à la City surtout car il s'agit d'une "avancée" franco-allemande.

Tout ça va prendre du temps, entre le catalogage des étoiles de notre galaxie et l'union bancaire européenne... plus que la durée de vie de nos politiciens... mais c'est un signe qu'il se passe des choses quand on sait y regarder. Et accessoirement que l'Europe sert à quelque chose ! Pour les autres événements, veuillez vous reporter à votre télé habituelle.

Ah si, une nouvelle quand même dans la série "brutes". Finalement la loi de programmation militaire avec son fameux article 13 (devenu article 20 depuis) a été promulguée aujourd'hui (JO du 19 décembre). Les députés n'ont pas déposé de recours devant le Conseil Constitutionnel... Vive la France qui légalise des pratiques pires qu'aux USA, alors que là-bas ces pratiques vont justement être revues à la baisse ! On en a parlé ici. Triste.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire