vendredi 21 novembre 2014

Finale de la Coupe Davis - Score après le premier match : Suisse 1 - Suisse 0

C'est le grand week-end pour les amateurs de tennis à Lille avec la finale de la coupe Davis, la 10° victoire peut-être pour la France.

Pour cet événement majeur, les officiels ont mis les petits stades dans les grands. Le stade de foot du LOSC à Lille a été reconfiguré en court de tennis. Photo extraite de l'Equipe, avec un "slider" comme cela se fait beaucoup aujourd'hui.


Ce stade est chauffé seulement en bas - pour les joueurs et les VIP. Les sièges à partir de la motif de la hauteur sont à température ambiante, soit une prévision de 10° à peu près. Les organisateurs fournissent les couvertures, mais normalement le public va se réchauffer en s'agitant, suivant les lois de la thermodynamique des foules.

Le titre intrigant de ce billet peut vous surprendre. Ce n'est pas une faute. Comme on peut le lire par exemple ici, l'intégralité des joueurs de tennis français de l'équipe de France ont leur résidence fiscale en Suisse, comme les suisses d'ailleurs. Evidemment cela dure depuis des années et c'est la conséquence de ce que les suisses appellent le "forfait fiscal" : pour les contribuables étrangers les plus riches résidents en Suisse, l'impôt suisse est calculé non en fonction des revenus mais des dépenses en Suisse.

Vous vous demandez certainement pourquoi ils ne vont pas à Monaco ? C'est encore moins coûteux là-bas pourtant. Mais malheureusement pour les tennismen, Monaco et la France ont signé une convention fiscale qui dit que ces taux réduits ne s'appliquent pas aux français. C'est pourquoi des Depardieu ou des Johnny cherchent à devenir d'abord citoyens d'un autre pays, comme la Belgique, pour ensuite aller à Monaco...

Mais pour revenir aux joueurs (et joueuses) de tennis français à haut niveau, le problème est vieux et ils se sont tous donné le mot, avec des excuses plus ou moins bidons comme par exemple : "notre carrière est courte, donc on fait ça pour avoir de l'argent pour plus tard"... Impressionnant, non ? et faux d'ailleurs, car l'amortissement des revenus sur plusieurs années existe en France, pas besoin d'aller en Suisse. Crtains cantons suisses commencent d'ailleurs à refuser ces forfaits fiscaux. On peut supposer que le canton de Genève sera le dernier ;)

Donc les couleurs (bleues) de la France seront défendues pendant deux ou trois jours par des exilés fiscaux en Suisse, contre des suisses normaux. Que cela ne nous empêche pas de souhaiter leur victoire. Pour mémoire, chaque fois qu'ils jouent en France, leurs gains sont imposés en France. Mais quand ils jouent ailleurs, les gains ne sont pas du tout imposés, nulle part, juste leurs dépenses en Suisse. J'espère qu'ils ont rapporté des chocolats et du vin blanc vaudois !

PS : Le titre de ce billet est correct et je suis certain à 100% du pronostic. Par contre, pour le deuxième match, cela sera 1-1 ou 2-0, et là il faut attendre, désolé. Mon talent de pronostiqueur sportif s'arrête là.

Mise à jour après le premier match : Allez, j'espère Suisse 1 - Suisse 1 après le deuxième match et je me lance pour un Suisse 2 - Suisse 1 après le troisième.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire