mercredi 11 novembre 2020

Monsieur et Madame Pomme... changent de vie - Épisode 211

Premier épisode là et épisode d'hier ici 

Monsieur Pomme est sur les dents. C'est un jour férié et Madame Pomme en a profité pour s'éclipser. Elle a dit en partant qu'elle allait faire des courses mais Monsieur Pomme, finaud comme il est et comme une citrouille de novembre, sent bien que c'est louche. Il est persuadé qu'elle va rejoindre son groupe de combattantes. Il a commencé à la suivre, mais elle l'a semé comme un pommier nain et il a dû revenir à la maison en se rongeant les pépins. Il pense quand même avoir un indice puisqu'elle se dirigeait vers la Mairie. Cela conforte son opinion que tout cela est politique. 

En fouillant Google, il a trouvé de liens vers les femmes combattantes kurdes contre l'islamise, mais Madame Pomme n'est pas kurde. Il a aussi trouvé ce lien et les dates correspondent. Serait-ce là une possibilité ? hum hum...

En attendant son retour, Monsieur Pomme se console en regardant quelques images d'actualité. Comme celle-ci, qui aurait tendance à faire croire que Biden et Xi iront dans la même direction, mais c'est un peu tôt car la Chine, comme la Russie, n'a pas encore envoyé de message de félicitations, effet Trump oblige.


Monsieur Pomme pense aussi au Panthéon, en ce 11 Novembre où on y transfère un poilu qui a écrit sur les poilus, Maurice Genevoix, en ce jour donc où on célèbre depuis 2012 "tous les morts pour la France", bien au-delà de ces poilus anciens. En 2018 pour le centenaire, Trump y était, même s'il a séché certaines célébrations. Monsieur Pomme, lui, pense toujours avec émotion à son cousin Foucault qui trône en permanence sous la haute coupole du Panthéon depuis 2015, après avoir déménagé plusieurs fois depuis 1851 :


Une belle Pomme en effet ! Beaucoup plus jolie que la tante Amazone qui est bien vieille maintenant et un peu ringarde, il faut bien le dire :




Par contre sa nièce américaine a l'air en pleine forme. Aimohane, d'origine indienne, a un nouveau coeur - que dis-je, huit nouveaux coeurs - et semble bien partie pour avoir une longue et belle descendance : 26 ans et toutes ses dents !


Et puis, et puis... À force de chercher, Monsieur Pomme tombe sur cet article de l'Orne combattante (si, si)  sur le retour des croqueurs de pommes ! Croqueurs ? Croqueuses plutôt ! Haha. Monsieur Pomme s'installe confortablement dans le canapé pour attendre le retour de Madame Pomme : Dès qu'elle rentre, il va la cuisiner !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire