samedi 7 novembre 2020

Monsieur et Madame Pomme... changent de vie - Épisode 207

Premier épisode là et épisode d'hier ici

Monsieur Pomme est soulagé. Pour plusieurs raisons.

Il y a l'élection de Joe Biden. Toute la journée, Monsieur Pomme s'est rongé les ongles. Après une nuit qui a duré au moins 4 jours, il commençait à en avoir marre. À force de râper une pomme, il ne reste que le trognon. En encore, pas trop. En espérant qu'il n'y ait pas trop de gnons ensuite, de la part de partisans excités. Les plaintes vont se succéder, et Monsieur Pomme prévoit que Trump va les perdre toutes, malgré les honoraires très élevés des avocats qui seront payés par les gogos qui soutiennent Trump et qui donneront des dollars pour cela (ils ont ouvert des cagnottes...). Lorsque Trump aura toutes perdu toutes ces plaintes, il dénoncera une justice partisane et fera appel à la Cour Suprême à sa main, pense-t-il puisqu'il y a les deux tiers de juges nommés par des républicains, dont l'une, la dernière, par lui. La Cour Suprême ne pourra rien faire d'autre que de rejeter ces plaintes, sinon elle perdra toute crédibilité juridique. Ensuite Trump se plaindra que Dieu n'a pas fait son boulot et il sera surpris quand la foudre lui tombera dessus. Mais tout ça est du vent. Trump veut rester le patron des républicains et ne pas avoir de procès contre lui. C'est tout.

Donc Biden est déclaré élu (estimations), car le dernier paquet de résultats publiés en Pennsylvanie a été en sa faveur (encore plus que les précédents) et l'a surtout fait passer au-dessus du seuil où un recompte automatique et donc payé par l'État était possible  (0,5% d'écart par rapport aux votants). CNN et les autres chaînes ont alors toutes considéré que l'avance de Biden était non seulement irrattrapable, mais aussi que la contestation devrait venir d'une plainte du camp Trump devant un juge, ce qui coûte cher et est rejeté en l'absence de preuves. President-elect, comme ont dit là-bas. Monsieur Pomme traduit ça pas "Pomme présidente choisie mais pas encore dans la tarte".

Trump n'a encore rien dit de plus que ses accusations twittées et ses nervis continuent à dire n'importe quoi. Il méprise tellement le résultat (et d'autres aussi) qu'il est parti jouer au golf (sur son golf) juste avant cette annonce, qu'il connaissait forcément, histoire de marquer l'absence d'importance de ce moment. Selon Monsieur Pomme, il vient surtout par ce geste de marquer l'absence d'importance de lui-même.

Les félicitations pleuvent de toutes parts. Monsieur Pomme note en particulier les félicitations de Boris Johnson, le Trump anglais, qui a produit un message habile, plein de fiel et qui ne lira pas à Trump :


Nos priorités communes ? Vraiment ? Changement climatique, commerce, sécurité ? Un joli coup de pied dans cul, connaissant l'amour de Trump pour l'accord de Paris par exemple, sans compter sa passion pour ses alliés traditionnels ;) Monsieur Pomme sourit. En plus un message genre faire-part d'enterrement... Ah ces anglais ! Ah Boris !!! Quel poème. Au moins les négociations sur le Brexit vont avancer plus vite !

Mais Monsieur Pomme est surtout soulagé parce qu'il est dans les bras de Madame Pomme. Il a réussi à la rejoindre. Ouf !

Il va pouvoir aussi, au-delà de toutes ces choses qui ne regardent pas les lecteurs et lectrices de ce blog, il va pouvoir enquêter sur ce fameux "groupe de combattantes". Et à ce propos, il a trouvé un papier intéressant. Y aurait-t-il un rapport ? Hum. L'enquête se poursuit : un lien avec la nouvelle vice-présidente ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire